Ethan Orihara - Ma réalité : Celle qui est virtuelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Les registres :: Fiches d'identités :: Acceptées
MessageSujet: Ethan Orihara - Ma réalité : Celle qui est virtuelle Mer 3 Aoû - 0:54



1
Identité d'Ethan Orihara

Nom et Prénom :
Ethan Orihara

Âge :
21 ans

Ville et Quartier :
Diamantis / Prudencia

Métier :
Non connu

Groupe :
Civil

A déclarer :

3 Poissons - Combattants du Siam : Veni, Vidi et Vici, respectivement de couleur Noir, Orange et Bleu.

2
Qui es-tu ?

CARACTÈRE - Un sacré petit con cet Ethan, un sale gosse qui a été plus que materné, un vrai petit capricieux de prince, et très grand comédien qui sera tourner n'importe quelle situation à son avantage. Du haut de ses 21 ans, il est un immense gamin qui adore jouer avec les gens, oui oui, les gens, la vie en elle-même, ça l'amuse tout autant que ses jeux vidéos. Oh, il ne devrait pas faire le malin ? Ah ça, si, il le peut vu que c'est un petit génie, un pro de l'informatique. Cela lui donne un côté arrogant et supérieur. Si il souhaite avoir la dernière technologie disponible, le meilleur score à un jeu particulier ou avoir ce superbe poster d'une french maid, il l'aura, peu importe les moyens. Plutôt solitaire, il préfère rester seul dans sa chambre de 5m² en compagnie de ses trois poissons, de son petit avatar "Navi" et de ses multiples magical girls et french maids ~
Sa vision du monde : Oracle n'est qu'un ordinateur surpuissant qui ne sera à jamais égalé ... il s'empêche de baver dessus tant bien que mal, vu que jamais cette merveille technologique ne sera à lui. Pour ce qui est des Outsiders, il a du mal à croire que l'on puisse survivre au dehors, en tout cas, ce n'est pas lui qui irait là-bas ! Il n'est pas assez fou pour affronter le danger et l'hostilité de l'environnement extérieur.
Si vous ne l'aviez pas compris, c'est un otaku -donc un pervers qui ne s'assume pas- concernant ces jeunes filles innocentes des mangas, surtout lorsqu'elles sont habillées de froufrous en tout genre tout particulièrement les servantes, mais aussi la musique électro/house/hardcore et pop japonaise au son de bonbons. De plus qu'il s'agit d'un incroyable gamer et d'un géant accro à la nouvelle technologie. Par contre, comme tout petit prince qui se respecte, il adore les Disneys, en est incollable et surtout, Monsieur ne supporte absolument pas le gore ... Non vraiment, de plus qu'il est très douillet, puis il ne croit pas du tout au surnaturel. Ah, chose importante, et il adore ses trois poissons ~
PHYSIQUE - Ethan a la peau claire, très claire, comment dire, trop de soleil et ce serait la brûlure assurée, un peu comme la peau d'un albinos. Ses yeux sont d'un bleu clair électrique à la lumière maline tout autant que l'est son sourire. Il porte une fine lentille de contact gauche ou droite si il sort, et que si il sort, afin de pouvoir utiliser ses applications personnelles. Ses cheveux sont blancs cendrés et courts, un peu en bataille et jamais vraiment coiffés d'ailleurs. L'est pas sportif le jeune homme, mais pas gras non plus malgré tout les plats fast food qu'il mange, il a juste un bon métabolisme. Il garde juste la ligne sans faire quoi que ce soit, oui, il est svelte sans être anorexique. Il a bien fini sa croissance et n'est pas bien grand, 1m75 pour un mec, c'est pas une fierté. Ce n'est pas avec son physique qu'il terrassera n'importe quelle personne, non, il n'a aucune force même, il utilisera toujours la ruse à la force brute. Certes, il n'est pas sportif mais dès qu'il s'agit de fuir une situation et même plutôt un groupe de personne, c'est le meilleur : Sprint d'excellence, agilité extrême et application de son apprentissage de Parkour au rendez-vous.
Il s'habille généralement d'un T-shirt large noir, avec son marcel bleu turquoise phosphorescent fétiche. Jean noir ou bien bleu sombre, avec des chaussures noires et lui prenant la cheville du style converse. Il sort toujours avec son sweet gris à capuche à simili fourrure noire, qui d'ailleurs, est quasiment toujours sur sa tête. Et bien sûr, comme tout geek qui se respecte, il ne sort jamais sans son casque qui ne le quitte jamais, même chez lui, son MP4 dernier cri et sa chère montre hackée.
Ah et si vous voulez en savoir un peu plus, il dort en caleçon noir et t-shirt blanc, on aurait pu penser à un kigurumi mais non, trop chaud pour lui.
Son avatar de conversation s'appelle Lydia, et elle lui ressemble assez malgré ses attributs féminins et ses longs cheveux noirs qui sont attachés en une grande boucle anglaise. Sensiblement plus grande que lui, elle porte une robe noire à pois turquoises et un petit haut gris du style tailleur au niveau de sa poitrine.
HISTOIRE -
Mon histoire commence bien avant ma naissance ...
Ma Mère, vivant à Amethyst, fréquente un homme d'affaires venant de Jade. Elle s'attache à celui qui deviendra mon Père biologique alors qu'il préférera la fuite lorsque l'évidence tombe : Elle est enceinte de lui. La laissant seule, sans lui laisser aucune aide ou bien coordonnées.
Elle vit et subit seule sa grossesse ... Ouais, à l'époque déjà, je la faisait bien souffrir, mais quel n'était pas son sourire lorsque je vit le jour. J'étais en quelque sorte devenu sa raison de vivre, et j'en ai vraiment bien profité ! J'avais hérité de la plupart de ses traits de visage ainsi que ses cheveux blonds cendrés, seul mes yeux bleus venait de la génétique de mon Père que je ne verrai jamais.

Ma belle petite enfance ~
Déclaré surdoué depuis les premières années de scolarité, je ne suis pas sociable ... Bah ouais, excusez-moi de trouver les autres ennuyeux et débiles. J’apprenais plus vite qu'eux donc je m'ennuyais, heureusement qu'Oracle m'a transféré dans un autre établissement spécialisé pour mon cas. Tout frais compris, et avec l'accord de ma maman chérie ! Enfin, j'ai pu m'épanouir et développer mon intelligence en restant dans le droit chemin, et mes résultats frôlaient l'excellence. J'étais la fierté de ma Maman que j'aimais tant ! Oui, j'adorais la voir sourire, rire et m'offrir tout plein de choses à chaque fois que je le méritais ou bien que je faisais un caprice ... Mais c'est ma maman à moi ~

Et puis vient l'adolescence ...
Je suis toujours au sein de mon établissement spécialisé, et je m'amuse bien des défis lancés entre génies ~ Je gagne toujours, cela en devient presque ennuyant, néanmoins je reste le premier de ma classe et je ramène toujours d'excellents résultats à la maison.
Mais un soir, tout bascule lorsque je sors de l'enceinte académique, seul et donc sans défense. Je fais la rencontre d'un type bien plus grand que moi, et plus musclé ... Ouais en gros, la brute typique vous voyez ? Et c'est avec un grand coup d'épaule que je me retrouve au sol, le regard noir de l'inconnu me tuant de l'intérieur :

- Excuse-toi gros naze !
- Je- ... Pardonnez-moi, je n'aurai jamais du être dans votre chemin ...
- Ouais c'est ça. Pffff- Relève-toi tête d'ampoule !
- Ou-Oui Monsieur ! Ne me frappez pas, s'il vous plaît ...
- Te frapper ? Je ne te promet rien minus !
- Et-et bien, dites-moi ce que vous voulez et je le fais.
- ... A-ah ?

Mon agresseur semblait désarçonné tout autant que moi je tremblais, mais je ne voulais pas fuir, ni pleurer même si ma peur n'était pas des moindres ...

- ... C'est bon, casse-toi. J'ai besoin de rien moi ! Tssss-

Je ne peux qu'avoir une bonne étoile ! Cette brute s'éloigne certainement agacée mais néanmoins, il ne m'en veut plus ! Enfin, c'est ce que je croyais ...
Il est revenu le lendemain, m'a abordé de la même manière sans pour autant être violent ... quoi que, je me souviens d'une forte poigne et de menaces plus qu'évidentes ... Et pourtant, un soir, j'ai été forcé de le suivre lui et sa bande à travers les rues malfamées et le noir de l'ombre.
Le pire, c'est que j'y prenais goût à ce monde de la nuit ... Ouais, avec mes 15 ans, j'adorais traîner dehors, faire l'idiot avec la bande, boire jusqu'à ne plus pouvoir marcher droit et oublier de donner des nouvelles à ma Mère. Elle s’inquiétait très certainement, mais ce n'est pas pour autant que je rentrais plus tôt lorsqu'elle ne me le demandait.

Cruelle erreur qu'est celle d'être insouciant et inconscient.
Un soir, alors que je rentrais à pas d'heure comme à mon habitude, l'avatar de notre maison m'annonce que ma Mère est à l'institut de réadaptation de plus proche, à quelques quartiers de là. Que l'incident est venu à son travail, à cause de son grand stress quotidien ...
Sans même penser à autre chose, je cours en direction du bâtiment où aurait été emmenée ma Maman, arrivant haletant dans le hall d'entrée aseptisé, complètement déboussolé.
Je me jette sur le secrétariat, suppliant que l'on me mène à ma Mère, justifiant mon identité, mais rien n'y fait ... Elle devait se reposer, être au calme et prendre un traitement qui l'aidera à remonter la pente. Je n'aimais pas ça ... du tout.

Le temps passait où j'étais sous tutelle le temps que ma Mère se remette de ses émotions trop brutales. J'étais bien traité mais, ça changeait toute ma vie, je n'avais pas les mêmes droits, pas les mêmes moments ... Sérieux, c'était nul. Je ne pouvais plus sortir sous peine de sanction, c'était chiant ... Et tout était tracé, comme si j'étais un genre de bétail, ouais, je me sentais comme animal.

Que j'étais heureux lorsque ma Mère est enfin rentrée à la maison ! Je lui ai sauté dans les bras, je lui ai même préparé des pâtes ! Je n'en pouvais plus d'être séparé de celle qui m'a donné vie alors oui, j'en prendrais soin ! Je ferai beaucoup plus attention, je me l'étais promis ... Et pourtant ...
Pourtant je sortais alors qu'elle avait besoin de compagnie, elle qui serait toujours sous traitement désormais, mais je voulais profiter de mes 16 ans avant que l'on me fusionne avec leur système de Guardian. Elle me comprenait, bien sûr qu'elle ne m'en voulait pas ~ Du moins, elle ne me l'a jamais dit.
Un soir où je traînais encore avec la bande, à faire de sales coups aux voisins d'un tel ou bien pire que ça, j'ai reçu une demande de ma génitrice : Il lui fallait des médicaments pour demain au plus tard. Ah ça, je n'allais pas les oublier si ... Je n'avais pas autant bu ce soir là et si ... J'étais rentré durant ces trois jours ...

J'étais bienheureux de rentrer, de savoir que ma petite maman serait là comme d'habitude, pour me choyer, m'aimer malgré mes erreurs et tout ça ~
Et dire que je n'ai même pas remarqué que l'entrée de notre petite maison avait été forcée, que tout le salon est sans dessus dessous ... Mais alors j'ai de suite remarqué les bandes rouges d'interdiction de franchir le site et l'absence de notre petit drone. Non, elle n'était pas ici, et la voix d'Oracle résonnait en boucle me demandant de partir du lieu du crime.

- ... Crime ..?

Je ne comprenait absolument pas, et les informations venaient au compte goutte ... Je pouvais, encore une fois, aller la voir à l'institut où elle avait déjà été emmenée. J'étais tout autant en colère qu’apeuré ... Qu'avait-elle fait cette fois ? Maman, tu ne peux pas m'abandonner comme ça ... Tu n'as pas le droit.
J'ai encore été dans cet endroit que je connais par cœur malgré que je n'y ait jamais été patient. J'étais mal à l'aise comme à chaque fois mais cette fois, la haine montait ... non pas contre ma Mère mais contre moi-même.

J'allais la voir tout les jours, et à chaque fois, je voyais le même visage, le même sourire : Faux. Je détestais ça ... Ils étaient en train de l'abrutir à coup d'injections. Je ne pouvais pas les laisser faire, il fallait qu'elle sorte, que je répare mon erreur.

Du génie informatique, je suis devenu hacker.
Il n'y avait aucun moyen qu'elle sorte, son dossier était clair, jamais elle ne pourrait être réhabilitée à vivre parmi la société, jugée inapte sans possibilité de remise en liberté. Mais ce n'est pas ce que je souhaitais pour elle ... Hors de question que je l'abandonne parmi ces blouses blanches. Je te sortirais de là, Maman.
Alors, en profitant de mes capacités en informatique et en réseau, j'arrive petit à petit à modifier le fichier patient et tout les paramètres concernant ma Mère, jusqu'à arriver à faire changer tout ses résultats biologiques. De plus, je me suis vengé de cette brute qui m'a poussé à la faute par le biais que quelques changements et dérèglements dans sa vie et ce durant un jour entier.
Je n'y croyais pas trop de base, mais j'ai reçu un appel afin d'être au courant, à la grande surprise du personnel soignant, de l'état de santé de ma Maman qui s'était nettement améliorée.
Une fois de plus, j'étais heureux ! Elle pouvais enfin être libre de ses mouvements et rester à mes côtés avant que je n'atteigne mes 17 ans ! Elle sera là pour me soutenir et cela grâce aux risques que j'ai pris par le hacking. Je suis fier de ça, et c'est avec un grand sourire que je vais récupérer la seule personne de ma famille en qui je tiens énormément.
Mais les premiers et derniers mots que j'ai entendus ont été les pires :

- Ethan, mon trésor ... Je ne veux pas partir d'ici, je suis heureuse et je ne ferai plus aucun mal.
- ... Mais Maman, tu ... tu ne vas tout de même pas m'abandonner ?!
- Tu auras 17 ans dans quelques jours, tu vas recevoir ton Guardian. Tu n'auras plus besoin de moi vu qu'Oracle veillera sur toi.
- Mais je n'ai pas besoin d'Oracle mais de ma Mère ! Je ne veux pas que tu restes là, je veux que tu partes et que tu viennes avec moi ! Je veux que tu viennes avec moi !!
- Non, Ethan, je resterai là, tel est mon choix ... Courage trésor, tu pourras toujours venir me voir, hum ?
- Non ! Non ! Je ne viendrais plus jamais te voir ! Plus jamais !

Et moi qui voulais juste la faire réagir seulement ... Je n'ai eu qu'un sourire complètement faux, pire que du carton ... Jusqu'au moment où je pensais vraiment mes paroles. Elle n'est plus ma Mère, juste son image ... Elle est morte le jour où ils lui ont fait manger ses comprimés.
Je les détestent, ceux qui me regarde sans rien faire, je les hais, ces médicaments abrutissants, je hais plus que tout, ce monde pourri qu'est la société actuelle ! Allez tous en enfer tandis que moi, je me contenterai de ma réalité : Celle qui est virtuelle.

New game : Player One, named "xXVatiLolitaXx"
Comme convenu grâce à des lois, j'hérite de la maison familiale que je vends pour pouvoir aller vivre à Diamantis, le berceau même des technologies nouvelles. Ayant mis de côté de quoi survivre sans travail pendant 6 mois, je m'installe convenablement dans un petit appartement de 5m² dans le quartier Prudencia.
Mais avant le voyage, un système de surveillance Guardian ne fait plus qu'un avec ma colonne vertébrale. C'est vraiment gênant au départ mais on s'y fait ... Puis de toute façon, c'était obligatoire, je n'avais pas du tout l'envie de devenir un Outsider.

Le temps passe, je travaille un petit temps dans une boutique d'informatique histoire de pouvoir m'acheter un nouvel ordinateur, ainsi qu'un système de refroidissement se basant sur l'eau. A partir de là, j'en fait un aquarium suffisant pour quelques poissons d'eau chaude. D'ailleurs, j'en adopte un : Jerry, fier combattant du Siam à la couleur "Jean délavé", magnifique, un peu vieux mais magnifique.
Je prends mon temps pour améliorer et personnaliser mon petit avatar de maison qui s'appelle Navi ... Ouais, toute aussi chiante que la petite fée du jeu vidéo mais je l'aime bien ~
En plus de ma vie diurne, j'en possède une autre lorsque j'ai fini mes heures de la journée : Le Deepweb.
Je divague entre chats n'ayant aucun droit d'autorisation, m'amuse à hacker la plupart des joueurs me faisant face sur MMORPG ou FPS, réaliser les meilleurs scores dans n'importe quel jeu ayant suscité mon intérêt, bref juste du jeu ... Mais une annonce tomba parmi les hackers, un concours était lancé : Le titre du meilleur hacker mondial sera décerné à celui qui fait le plus de dégâts ou bien de bruit à la surface de la planète. Autant dire que je me suis lancé directement dans le défi !

Après 3 semaines, mon programme de hack était enfin prêt ! Enfin je crois ... Peut-être bien que je me suis planté dans un mot, une commande, une ligne entière de code ..? Nah, pas possible, même si je suis fatigué est que l'erreur reste possible, j'ai confiance en moi, il ne me suffit plus qu'à appuyer sur le saint Enter pour que tout explose ~ 3 ... 2 ... 1 ... C'est parti !
A ma grande surprise, et mon immense déception, mon écran d'ordinateur me montre un bel écran bleu ... Et si vous pensiez comme moi que ça allait s'arranger, bah non !! Coupure d'électricité, mon ordinateur qui grille totalement emportant avec lui mon précieux poisson. J'ai tout foiré, tout ! A cause de je ne sais quel bug ! C'est pas possible ! Ma gloire ... Ma renommée ... Perdue à tout jamais ...

[MEMOIRE : ACCES NON AUTORISE]

Que de bonnes nouvelles, Oracle me partage trois voies pour mon avenir : Ingénieur d'Oracle, Agent SPC spécialisé dans la Cybercriminalité ou bien Programmeur d'androïdes. Sérieusement, que du bon choix ! Je ne peut que bien réussir ma vie comme ça !

[MEMOIRE : ACCES NON AUTORISE]

Lorsque mon présent fait déjà partie de mon futur.
Je sors un peu malgré la pluie, et c'est même mieux, je risque de croiser moins de monde sur la route. Je m'habille, met mon sweet et mon casque sur les oreilles avant d'affronter la dure réalité. Utilisant mon programme particulier de Map pour GPS personnel, je regarde toujours cette même ligne jaune et orange m'indiquer la voie. Et pourtant, je m'arrête un instant, levant la tête au ciel ...

- Pffff- ... Quel monde bien pourri ...

DERRIÈRE L'ECRAN -
Bonjour ! Je suis Vati, j'ai 23 ans. Je suis arrivée ici par l'intermédiaire d'Oracle et Logan Sanders est mon parrain. Je trouve le forum cool et je pense avoir trouvé le code de règlement qui est déjà validé ~.
Laissez-moi vous dire un dernier mot : Hâte de commencer, je vous réserve bien des surprises ~
A bientôt !


avatar

INFORMATIONS
Localisation:
Métier:
équipement:
Citoyens
Citoyens
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 9
Date d'inscription : 02/08/2016
Age : 22
Localisation : Dans ma chambre
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ethan Orihara - Ma réalité : Celle qui est virtuelle Ven 5 Aoû - 21:27


   
Bonjour/Bonsoir,

FÉLICITATIONS ! Vous êtes officiellement accepté ! Vous pouvez dès à présent :
- Créer vos journaux personnages.
- Commencer à RP avec nos autres membres.
- Participer à la vie du forum en général.

Nous sommes heureux de vous compter parmi nous !
avatar

INFORMATIONS
Localisation: Deus
Métier: Surveillance mondiale
équipement:
Fondateur
Fondateur
Voir le profil de l'utilisateur http://beyondthenewage.forumgratuit.eu
Messages : 47
Date d'inscription : 25/11/2014
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Orihara - Ma réalité : Celle qui est virtuelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Réserve de marche, entre théorie et réalité
» Les Marchombres modernes : entre rêve et réalité?
» ELLE EST BONNE CELLE LA
» le rève va enfin devenir réalité
» Celle qui achetait une télé ( I ) Bones maj : 30/06/10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les registres :: Fiches d'identités :: Acceptées-
Sauter vers: